AniméCritiqueOtaku

Critique d’anime japonais | Kokoro Connect

Fiche technique de Kokoro Connect:

  • Nom : Kokoro Connect
  • Nombre d’épisode : 17 épisodes
  • Réalisateur: Fumihiko Shimo
  • Types : Dramatique, Comédie, Romance, Surnaturel
  • Démographie : Shonen
  • OAV : Aucun
  • Début :  8 Juillet 2012
  • Fin : 30 Décembre 2012
  • Nombre de saison : 1 saison

Résumé:

Kokoro Connect parle de 5 étudiants d’une école secondaire qui ont créé le club Social Culturel Étudiant. Le SCE est un club de nouvelles, où les 5 étudiants écrivent chacun un article de temps en temps. Dans le club SCE, on retrouve la présidente Lori Nagase, la stricte vice-présidente Himeko Inaba, le garçon bien ordinaire Taichi Yaegashi, la spécialiste en karaté Yui Kiriyama et le meilleur ami de Taichi, Yoshifumi Aoki.

Tout allait bien pour le club jusqu’à ce qu’un personnage mystérieux au pouvoir étrange fait son entrée dans leurs vies paisibles. Il se nomme  »Coeur des Indes ». Il leur apprend qu’il trouve leur club très intéressant et qu’il veut faire quelques expériences vraiment étranges et hors du commun. Le problème est que, si le SCE fait en sorte que l’expérience est ennuyeuse,  »Coeur des Indes » va lui-même faire en sorte de rendre l’expérience intéressante. Est-ce que les cinq compagnons vont réussir à passer les étranges expériences de  »Cœur des Indes »? Qui est  »Cœur des Indes »? Pourquoi le club Social Culturel Étudiant a été choisi?

Histoire: 75%

Pour commencer, l’histoire de Kokoro Connect se sépare en quatre parties. Chacune d’elles représente une expérience que le SCE subit.

Premièrement, le SCE devra passer l’expérience du changement de corps. En effet, l’esprit de chaque personnage change de corps de façon aléatoire. Par exemple, l’esprit de Nagase va dans le corps d’Aoki alors qu’il prenait une marche tranquille. Des fois, le changement de corps dure des secondes, d’autres fois des heures.

Deuxièmement, le SCE devra traverser un tourbillon d’émotions. Durant cette épreuve, les émotions des membres du club sont au maximum. Par exemple, si Taichi se fâche, il frappe le mur de toutes ces forces, sans pouvoir se calmer.

Troisièmement, le SCE devra subir un retour dans le temps. Cette épreuve consiste à ce que les membres du club rajeunissent. Des fois, un seul membre rajeunira, d’autres fois, quatre membres seront de retour dans leur jeunesse.

Pour finir, la dernière épreuve est que les pensées des membres sont transmises aux autres membres du SCE. Alors, ça veut dire que tous les membres ne peuvent plus rien se cacher entre eux. Donc, leurs secrets seront révélés.

Ce que j’en pense:

Ce que j’ai aimé, c’est que les personnages ont leur personnalité bien à eux. On apprend à les aimer, malgré le fait qu’ils sont très différents. De plus, même si l’histoire peut paraître lourde, il y a de nombreux moments drôles qui réussissent à faire bien passer les 17 épisodes de la série. J’ai aussi aimé le fait que chaque expérience à une bonne morale. Donc, à la base, l’histoire est excellente.

Par contre, j’ai trouvé la dernière expérience un peu trop sombre. Par ailleurs, j’admets que je trouvais la psychologie d’un des personnages un peu trop bizarre. Et j’aurais aussi voulu en apprendre plus sur  »Cœur des Indes ». Malheureusement, ce n’est pas possible, puisque la série a eu seulement 17 épisodes de produit sur les 24 de prévus.

L’art: 75%

Tous d’abord, les dessins des personnages et de l’univers sont bien faits. Les personnages sont très réalistes et j’apprécie beaucoup le manque de cheveux rose, vert et rouge. J’aime aussi que chaque personnage ait leur propre caractéristique physique personnalisée. Grâce à ça, j’ai pu facilement m’attacher à chacun d’entre eux.

Toutefois, Kokoro Connect n’est pas une série animée qui demande beaucoup d’effet visuel impressionnant. Donc, l’art de l’anime ne s’est pas démarqué non plus durant les 17 épisodes.

Musique: 75%

Pour commencer, la musique d’ambiance n’est pas vraiment présente durant les épisodes. Dans le meilleur des mondes, on l’aurait entendu beaucoup plus durant certains événements de la série.

Par contre, les chansons de l’ouverture de la fermeture de la série sont bien. Au total, l’anime a deux chansons d’ouverture et quatre chansons de fermeture. J’ai beaucoup aimé voir qu’il y avait une chanson de fermeture pour chaque épreuve de la série. Cela amène beaucoup de nouveauté et de surprise à chaque fois qu’elle changeait.

Intrigue: 90%

Le point fort de cette série est l’intrigue.

En effet, on est intrigué à plusieurs reprises, tout au long de la série. On veut savoir comment les expériences vont se terminer. Est-ce que la série va bien se terminer ou non? La fin de chaque épisode nous donne envie d’écouter le prochain. D’où vient le  »Coeur des Indes »? Comment peut-il avoir un tel pouvoir sur la vie humaine?

Malheureusement, le seul point négatif est que ce n’est pas toutes nos questions qui ont des réponses. Effectivement, la série devait compter 24 épisodes au départ, mais pour une raison de poursuite judiciaire, la série s’est arrêtée à 17 épisodes. Donc, on finit la série sur notre faim.

Évaluation

Histoire - 75%
Art - 75%
Musique - 75%
Intrigue - 90%

79%

Bon

L’anime Kokoro Connect est vraiment bon, pas parfait, mais vraiment bon. Je le recommande pour tous les amateurs d’anime qui recherche des séries animées ayant une grande intrigue. L’histoire n’en est pas une que l’on a souvent dans les anime et parce que l’intrigue de Kokoro Connect est très présent, l’anime est, selon moi, un succès.

User Rating: Be the first one !
Tags
Afficher plus

Otakuman

Ancien co-fondateur du blog AnimeMangaWorld, Otakuman (Olivier Courchesne-Vinet) est un vrai passionné de tous ce qui touche la culture japonaise. Depuis son jeune âge, il plonge sa tête dans tous les séries de manga et d'anime qui peut se le permettre. Ayant commencer les manga et les anime à l'âge de 5 ans, grâce a Dragonball et Pokémon, Otakuman a pour mission de faire découvrir le plus de série possible à tous ces lecteurs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page